Historique

Le Château de la Noë Bel-Air

Mariage Vallet Nantes Château de la Noé Bel Air

Le Château de la Noë Bel-Air est classé aux Monuments Historiques. Il est situé sur la commune de Vallet à 25 minutes de Nantes au milieu d’un parc paysager de 11 hectares. Il domine les vignes avoisinantes offrant une vue magnifique sur le sud Loire.

Le château actuel fut bâti entre 1836 et 1839, après que l’ancien château ait été détruit pendant les guerres de Vendée. Il a été reconstruit entre 1836 et 1839 par l’architecte Louis-Joseph Chaigneau pour le comte Armand de Malestroit de Bruc de Montplaisir. D’inspiration palladienne, il reprend les codes architecturaux d’Andrea Palladio, architecte de la Renaissance, qui sont particulièrement en vogue à travers l’Europe au XIXe siècle avec son bâtiment rectangulaire et sa loggia à colonnes, haute de deux étages.

La construction de l’orangerie et des communs date de 1830-1836.

Le château est “classé” en 1974 au titre des monuments historiques. L’orangerie, les communs, le parc et le pigeonnier sont eux « inscrits » depuis 1998.

Le parc paysager

Le parc de 11 hectares est séparé en deux parties par un étang. Le premier parc qui entoure le château d’une superficie de 3,5 hectares est un parc d’agrément, le second qui est dans le prolongement du premier est un parc agricole.

Le parc paysager est entouré d’un mur d’enceinte pourvu de petites tours rondes à plusieurs de ses angles. Dans la partie ouest du parc se trouve un étang aménagé et au milieu de celui-ci, une petite île, reliée au parc par un pont à rambarde en ferronnerie.

Le parc comprend également, sur cette ile, une vierge sculptée en 1846 par Guillaume Grootaërs, sculpteur des médaillons figurés de la galerie Santeuil du passage Pommeraye à Nantes .

Dans la partie est du parc, une stèle rappelle la mémoire de Royalistes fusillés par l’armée de Kléber. Les colonnes infernales de Turreau ayant massacré de nombreux valletais et entièrement détruit le vignoble.

Menu